Il y a quelque temps de cela, le Seigneur parlait à mon coeur un matin alors que j’étais en train de prier. Ses mots étaient extrêmement défiants et puissants : « Mathieu, le succès ce n’est pas de briller, mais c’est de faire briller les autres ».

Souvent nous pouvons avoir une perspective personnelle de ce qu’est le succès. De croire que cela se mesure en termes d’accomplissements, de promotions, de réussites. Pourtant dans le Royaume de Dieu, le succès se mesure par rapport à l’impact que l’on a eu dans la vie des autres. Pas un impact calculé en fonction du nombre de personnes me suivant ou étant épatées par mon ministère. Mais un impact qui repose et se quantifie sur le nombre de personnes pour qui j’ai été un tremplin, qui par ma vie, mon coeur, mes conseils, et paroles ont pu aller plus loin, plus haut, plus fort!

Non, être un leader ce n’est pas avoir du monde qui te suit (seulement), car un dictateur peut être suivi par du monde. Un titre peut parfois drainer du monde. Mais un vrai leader se mesure par le nombre de personnes qu’il a mises sur orbite, qui sont devenues ce que Dieu voulait qu’ils deviennent, et et qui ont pris leur envole dans le plan de Dieu.

Oui, le succès ce n’est pas de briller, mais de faire briller les autres!

Quand je regarde la Parole de Dieu, que ce soit par exemple le Roi David ou encore Jésus lui-même leur but n’a jamais été que du monde les suivent, mais que ceux qui les suivaient prennent leur envol.

Jésus ne s’est pas bâti un auditoire de « fans », mais au contraire il a donné sa vie, son temps, son énergie afin de préparer les disciples à prendre leur envol, à devenir les premiers fruits sur lesquels l’église allait naître.

Jean 15.14-16
« 14Vous êtes mes amis, si vous faites ce que je vous commande. 15Je ne vous appelle plus serviteurs, parce que le serviteur ne sait pas ce que fait son maître; mais je vous ai appelés amis, parce que je vous ai fait connaître tout ce que j’ai appris de mon Père. 16Ce n’est pas vous qui m’avez choisi; mais moi, je vous ai choisis, et je vous ai établis, afin que vous alliez, et que vous portiez du fruit, et que votre fruit demeure, afin que ce que vous demanderez au Père en mon nom, il vous le donne. »

Lorsque Jésus dit « afin que vous alliez », il utilise le mot « Ὑπάγω » qui signifie « aller de l’avant, aller plus loin, porter plus loin ». Cette expression porte en elle l’idée de mouvement vers un point plus éloigner là où j’en suis n’étant qu’un point départ.

Jésus en substance est en train d’expliquer aux disciples que ce qu’ils vivaient avec Lui n’était qu’un point de départ afin qu’ils aillent beaucoup plus loin, qu’Il allait être un tremplin pour eux. Qu’il y avait un fruit en eux, qui allait se révéler dans le futur !
Un bon leader est celui qui permet aux autres de porter du fruit!

Regardez David, qui va se retrouver suivi très rapidement par une foule nombreuse alors qu’il fuit Saül dans la caverne d’Adhullam. Ce n’est pas le nombre de « suiveurs » qui a fait de David un grand leader, mais c’est que ces hommes sont tous devenus des « vaillants hommes ».

2 Samuel 23.8-39
« 8 Voici le nom des vaillants hommes qui étaient au service de David. Josheb-Basshébeth le Tachkemonite était le chef des officiers. Il était aussi appelé Adino l’Esnite et il fit 800 victimes en une seule fois.9 Après lui figurait Eléazar, fils de Dodo et petit-fils d’un Achochite. Il était l’un des trois guerriers qui, avec David, défièrent les Philistins rassemblés pour combattre, tandis que les Israélites se retiraient sur les hauteurs.10 Il se leva et frappa les Philistins jusqu’à ce que sa main soit fatiguée et reste collée à son épée. L’Eternel accomplit une grande délivrance ce jour-là. Le peuple ne revint après Eléazar que pour procéder au pillage…. »

Alors qu’au départ ils étaient connus comme des mécontents, des endettés, des fuyards, entre les mains de David, et de Dieu bien sûr ils vont devenir des héros, accomplissant des exploits, que même David n’a jamais accomplis, ils sont allés plus loin, accomplissant des actes de bravoure, et vivant des percées jamais vues jusque là!

David est devenu un tremplin pour eux, il les a fait briller, c’est pour cela qu’il a été un leader hors pair.

Je ne sais pas où tu en es dans ta vie, mais nous sommes tous leaders de quelques choses, que ce soit mon foyer, mon travail, un service, un ministère, une église, etc. Mais voici une bonne question à se poser, au-delà du monde qui me suit, est-ce que je fais briller ceux que Dieu m’a confiés? Est-ce que je suis un tremplin pour eux?
Et si ce n’est pas encore le cas, comment par Sa Grâce et Son Onction, pourrais-je le devenir?

Rappelons-nous toujours que La Vision de Dieu ne s’accomplit jamais au travers de l’un ou l’autre, mais La Vision est l’addition de toutes nos destinées qui prennent leurs envols.

Que Sa Grâce à devenir ses tremplins.
Je prie pour nous tous.
Mathieu

 

 

Et si tout s’effondrait?

Et si tout s’effondrait?

Les pertes, les drames, les deuils sont un passage obligé dans la vie… La question n’est pas est-ce que j’y ferai face un jour, la question est quand est-ce que cela me frappera? Ce n’est pas une approche cynique ni fataliste de dire cela, mais c’est bel et bien la...

Protéger sa vie de prière

Protéger sa vie de prière

La vie chrétienne n’est décidément pas un long fleuve tranquille! Avec les années, je me rends compte comme jamais que tout ce qui fait de moi un enfant de Dieu est constamment attaqué et soumis à la pression : mon identité, ma foi, ma sainteté, mon assurance, mes...

L’importance de la transmission.

L’importance de la transmission.

Dieu a créé l’homme et l’a immédiatement intégré dans une perspective familiale, une femme à ses côtés, et des fils. Dieu veut sauver l’humanité, il se révèle comme le Père, et envoi un Fils. Dieu crée l’église, il la présente comme l’épouse de Christ et une famille...

Pin It on Pinterest

Share This